Logo Historical Monument  ABBAYE NOTRE-DAME DE SÉNANQUE

Abbaye Senanque gmca 2017 1HISTOIRE DE L'ABBAYE

L'abbaye Notre-Dame de Sénanque datant du XIIème siècle est située sur la commune de Gordes dans le département du Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle est classée parmi les «Monuments Historiques» depuis 1921.

L'abbaye de Sénanque* fait partie des trois abbayes provençales réalisées dans le style cistercien de l'époque romane.

Fondée en 1148, elle devient abbaye en 1150. L’ensemble est édifié du XIIème au XIIIème siècles en pierres taillées, sans mortier. Les bâtiments principaux sont l'église abbatiale, le cloître, la salle du chauffoir et la salle capitulaire.

L'abbaye Notre-Dame de Sénanque est une belle présentation de l'art cistercien : avec une grande pureté des lignes, sobriété et élégance transmettant des sentiments d'harmonie et de sérénité. Le style architectural cistercien est caractérisé par la perfection dans la simplicité et l'harmonie dans la rigueur, inspirées par les idées de Saint Bernard.

L'église est construite en forme de croix sans aucun décor à l’intérieur. Seule, la lumière, symbole de Dieu, module l'espace. La salle du chauffoir, la seule pièce chauffée du monastère, est utilisée par les moines pour travailler. Elle servait de scriptorium, lieu où l'on copiait les manuscrits. La salle capitulaire ou salle du chapitre a servi aux réunions de la communauté monastique pour l'écoute d'un chapitre, pour la prise des décisions ou pour l'élection du père Abbé. C'est la seule pièce où il était permis de parler.

Aux XII-XIIIème siècles, L’Abbaye de Sénanque prospère grâce aux donations de la famille de Provence Simiane et des seigneurs de Venasque.

Au XIVème siècle, c’est la décadence. Au cours des guerres de religion, des moines sont pendus et le monastère est incendié. À la fin du XVIIème siècle, il ne reste que deux moines à Sénanque.

En 1791 l’Abbaye est vendue comme bien national. Rachetée par l'abbé de Lérins, dès 1857 elle est repeuplée par 72 moines. En 1903 les moines sont chassés et la vie monastique reprend en 1926. En 1969, il ne reste que cinq moines ne pouvant pas subvenir aux frais d'entretien du monastère. Ils rejoignent leur maison mère, l’Abbaye de Lérins. Suite à un accord de mécénat industriel pour 30 ans entre l'abbé de Lérins et Paul Berliet, la société Berliet s'engage à préserver l'aspect culturel du site, à restaurer et à entretenir les bâtiments, et à permettre aux moines de réintégrer les lieux en 1988. En 2012, ils sont dix à venir de s’installer à Sénanque.

De nos jours, en tant que prieuré de l’Abbaye de Lérins, le monastère cistercien est en activité.

L'ABBAYE DÉ SÉNANQUE : LA VIE MONASTIQUE

La fondation de l'abbaye de Sénanque est liée à l’expansion de l'ordre de Cîteaux au XIIème siècle. A cette époque, de nombreux fidèles cherchent de "nouvelles voies d’inspiration religieuse", une voie plus sévère tendant vers la perfection, par un retour aux valeurs et canons initiaux.

L'ordre de Cîteaux avait pour but de promouvoir l’ascétisme, avec une rigueur toute liturgique, ainsi que le travail comme valeur cardinale.

Socialement, l'ordre joue le rôle de garant du développement des domaines intellectuels, des arts et de la spiritualité.

L'ABBAYE DE SÉNANQUE : LA VIE ÉCONOMIQUE

L'économie de l'abbaye, jusqu'au milieu du XIIIème siècle, était organisée autour de l'agriculture et de l'élevage. L’isolement prescrit par la loi de saint Benoît est relatif à Sénanque.

Les frères convers sont chargés de l'exploitation des territoires de l’abbaye.

Depuis la reprise de la vie monastique à l’Abbaye au XXIème siècle, le travail des frères est lié à deux secteurs d'activité : l'agriculture (lavande, miel, forêt) et l'accueil des retraitants à l'hôtellerie.

Le lavandin est cultivé à Sénanque depuis la fin des années 1960. Le lavandin présente une variété hybride, entre la vraie lavande et la lavande aspic. Il fleurit à partir de fin juin. Il est cueilli de fin juillet à début août. La récolte est utilisée pour produire une huile essentielle.

Pour visiter l’Abbaye en individuel :

Période du 1er juin au 9 juillet 2017 : visites guidées en français pendant 1h aux horaires suivants (effectif limité à 50 personnes, réservation recommandée) :
- matin : 10h10, 10h30 et 12h40 du lundi au samedi
- après-midi : 14h30, 15h10, 15h30, 16h10, 16h30 et 17h tous les jours

Possibilité de visite non guidée entre 9h45 et 11h uniquement, du lundi au samedi, selon affluence (effectif limité), silence exigé, même tarif, individuels uniquement.

Adresse : D117, 84220 Gordes

* Trois abbayes provençales ont été réalisées dans le style cistercien de l'époque romane : l'abbaye du Thoronet, située sur la commune du Thoronet dans le département du Var, l'abbaye de Notre-Dame de Sénanque, et l'abbaye de Silvacane, située sur la commune de la Roque-d'Anthéron, dans le département des Bouches-du-Rhône.

Abbaye Senanque gmca 2017 2